UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Belle dynamique pour le contrat de solutions

13 novembre 2019

Deux ans après son lancement, le compteur du contrat de solutions affichait déjà un joli score : 69 fiches pour accélérer la transition et répondre, de la meilleure façon possible, aux attentes des citoyens et des consommateurs en matière d’alimentation saine, sure et durable. Les premiers indicateurs sur l'utilisation des OAD, des variétés résistantes et des produits de biocontrôle sont encourageants. En 2018, la moitié des surfaces françaises étaient pilotées avec un OAD, notamment pour la gestion des maladies. Rien que pour le blé, la sole utilisant un OAD atteint près de 500 000 ha. Pour les acteurs du contrat de solutions, l’enjeu est de multiplier les surfaces d’ici à cinq ans. Le recours aux variétés résistantes aux maladies progresse aussi. En 2020, environ 17 000 ha de pomme de terre provenant de variétés résistantes au mildiou devraient être plantés, soit 11,5 % de plus en un an.  Même dynamique en betterave, avec une progression de 8 % de la sole bénéficiant de résistances entre 2017 et 2018. Les 40 organisations portant ces solutions dans leur réseau souhaitent aller encore plus loin. Un salarié a été recruté à temps plein il y a un mois pour assurer le déploiement de la démarche et toucher tous les agriculteurs.