UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Contrat de solutions : appel au soutien des pouvoirs publics

11 juillet 2018

Les 40 organisations partenaires* du contrat de solutions ont présenté à la presse, le 11 juillet 2018, 36 premières solutions détaillées pour relever le défi de la réduction de l’usage, des risques et des impacts des produits phytosanitaires. D’autres sont en cours de finalisation, 336 pistes ayant été identifiées. Ces solutions, finalisées et portées par l’ensemble des partenaires pour être déployées auprès de tous les agriculteurs, ont trait à la lutte biologique, la résistance variétale, au machinisme… mais également aux équipements de protection individuelle ou encore à la mise en place de charte de bon voisinage.

Un accompagnement politique, financier et réglementaire est attendu des pouvoirs publics, « pour aller plus vite, plus loin ». « Le Gouvernement doit être au rendez-vous, un contrat se signe à deux », souligne Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. Un soutien additionnel à la recherche, aux investissements des agriculteurs et une visibilité réglementaire sont demandés. Avec l’exigence de ne pas avoir d’interdiction sans solutions et de frontières « passoires pour des produits dont les règles de production sont différentes ».

 

* ACTA, ADIVALOR, AGPB, AGPM, ANIA, ANPLC, APCA, AXEMA, CGB, Coop de France, FAFSEA, FARRE, FN3PT, FNA, FNACC, FNAMS, FNC, FNCA, FNPFcidre, FNPFruits, FNPHP, UNPT, FNPT, FNSEA, FNSEA commission viticulture, FOP, GNIS, IBMA, Jeunes Agriculteurs, Légumes de France, MSA, PAM de France, Syndicat des riziculteurs de France, UFS, UIPP, VIVEA, Vegepolys, SEDIMA, FNCUMA, TRAME.