UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Cop 21 : un accord encourageant

15 décembre 2015

Après deux semaines de négociations, les 195 pays acteurs de la Cop 21 sont repartis satisfaits. Si le texte ne constitue pas un accord sectoriel mais bien un cadre pour l'ensemble des économies, il prend en compte l'enjeu agricole. Les pays ont finalement fixé l'objectif d'un réchauffement contenu à 2°C, avec pour visée d'atteindre 1,5 °C. Un seuil qui paraît  difficile à tenir. Quoi qu'il en soit, chaque État a présenté sa propre contribution indiquant ses promesses de réduction de gaz à effet de serre (GES). Pour la France, les objectifs s'inscrivent dans le cadre de l'Union européenne qui ambitionne une réduction de 40 % par rapport à 1990. La France a toutefois publié une stratégie nationale bas-carbone avec des budgets carbone sectoriels, dont l'agriculture. Le texte de la COP21 engage tous les pays dans un accord juridiquement contraignant, même si aucune pénalité n'est prévue en cas de non-respect des contributions. L'accord prévoit une révision tous les cinq ans des contributions, avec une ouverture pour une première discussion en 2018. Les  États les plus riches se sont engagés d'ici à 2020 à accompagner les pays en développement par des financements d'un montant plancher de 100 milliards de dollars par an. 

Actualités UIPP