UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Dephy Expe : un premier bilan encourageant

06 juin 2019

La première phase du volet expérimentation du réseau Dephy, nommé Dephy Expe, est désormais terminée. La restitution des années 2012-2018 a eu lieu le 28 mai, lors d’un colloque national organisé à Paris. Ce premier bilan, issu de 41 projets, est encourageant. Il a notamment permis d’identifier des leviers d’action pour réduire les IFT (Indice de fréquence de traitement). Parmi eux : l’utilisation de spécialités de biocontrôle et le recours à la lutte biologique. Les associations de cultures, couplées à l’utilisation d’auxiliaires, sont également au cœur de plusieurs projets, tout comme la génétique et la sélection variétale, pour développer des variétés résistantes aux maladies. Les résultats sont globalement au rendez-vous mais le cas particulier des herbicides illustre les marches qu’il reste à gravir. Si les actions mises en place (couverts végétaux, plantes intercalaires, allongement des rotations, etc) sont efficaces, celles-ci ne sont pas sans conséquence sur le rendement ou le temps de travail. Ainsi, en Bretagne, le projet Rescam a montré une réduction de l’IFT de 46 % en allongeant les rotations de cultures de blé et de maïs avec l'intégration de féverole et de colza. Mais le désherbage s'en est retrouvé plus complexe et le salissement a été plus important les premières années. La démarche doit donc être progressive. La seconde phase du projet, conduite sur la période 2018-2024, devrait permettre de lever certains freins. 

agriculture   Environnement