UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Glyphosate dans les écosystèmes : pas de dépassement des seuils réglementaires

06 novembre 2019

L'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, a, le 29 octobre, présenté le bilan de son dispositif de phytopharmacovigilance. L’objectif : suivre la présence de molécules dans les écosystèmes. Ce dernier document est dédié au glyphosate et à son métabolite principal, l'acide aminométhylphosphonique (AMPA). Les informations publiées concernent l'utilisation de la substance active, sa présence dans les milieux (eau, alimentation, air ambiant, imprégnation humaine), les risques pour les populations associés à son exposition, les impacts observés et les liens potentiels avec cette substance active. Ces données révèlent que la présence du glyphosate et de l'AMPA dans les écosystèmes et l'alimentation demeure à un niveau inférieur aux valeurs seuils réglementaires. L'Agence rappelle que la DJA du glyphosate (dose journalière admissible pour une exposition chronique par voie orale), ainsi que la dose de référence aiguë, sont estimées à 0,5 mg/kg de poids corporel/jour. Les seuils de toxicité chronique et aigu pour un consommateur de 60 kg correspondent donc à une absorption quotidienne de 30 mg de glyphosate.