UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

La stratégie nationale de déploiement du biocontrôle est publiée

13 novembre 2020

La stratégie nationale de déploiement du biocontrôle pour 2020-2025 a été dévoilée le 5 novembre par le Gouvernement. Prévue par l’article 80 de la loi EGAlim, son objectif est de favoriser le développement de ces solutions alternatives aux produits phytosanitaires de synthèse. Dans son plan d’action, la stratégie biocontrôle mobilise, aux côtés des services des ministères de l’Agriculture et de la transition Écologique, les acteurs de la recherche et les instituts techniques, ceux du consortium public/privé biocontrôle au sein duquel des entreprises e protection des plantes ainsi que l’UIPP participent, l’association IBMA, les partenaires du Contrat de solutions, l’Anses, des structures économiques ou institutionnelles… Le Gouvernement vise 1 000 produits phytosanitaires de biocontrôle disponibles sur le marché à horizon 2025 contre de 523 au 1er janvier 2020.

 Afin de tenir ce rythme, la stratégie de déploiement du biocontrôle s’articule autour de quatre axes :

  • le soutien à la recherche et à l’innovation pour accélérer le développement et l’utilisation de ces solutions ;
  • la simplification de la réglementation pour alléger les procédures d’autorisation, d’expérimentation et d’utilisation des solutions ;
  • le déploiement des solutions, avec le renforcement des démonstrations, de la formation et de l’accompagnement des agriculteurs  ;
  • la promotion du biocontrôle au niveau européen, notamment dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe et de la stratégie “De la ferme à la fourchette”.

Chiffre clé : 50 % des solutions de biocontrôle sont mises en marché par les entreprises de protection des plantes adhérentes de l’UIPP