UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Le projet d’arrêté sur la protection des riverains fait réagir

20 septembre 2019

Alors que les représentants du secteur agricole mettent en avant les contraintes qu'impose ce texte, les ONG dénoncent son manque d'ambition.
Pour le syndicat agricole majoritaire (FNSEA), « le pragmatisme doit l'emporter sur les positions dogmatiques : les distances ne sont en aucun cas une réponse à la nécessaire protection des riverains ». Pour l'Association générale des producteurs de blé (AGPB), l'empilement des contraintes devient insupportable pour les producteurs de grandes cultures. De son côté, la Coordination rurale a tenu à rappeler que les produits phytosanitaires utilisés par les agriculteurs sont autorisés et que leur épandage est de plus en plus précis, grâce notamment aux buses anti-dérive.
L'Union des industries de protection des plantes (UIPP) fait, quant à elle, valoir que la protection des riverains est « une exigence majeure lors de l'homologation d'un produit de protection des plantes en Europe ». Et rappelle que l'utilisation de ces produits est déjà interdite en France dans les espaces accueillant des enfants, et à moins de 50 mètres des bâtiments d'accueil de personnes vulnérables (âgées, handicapées ou malades).