UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Les adjuvants ont le vent en poupe

15 janvier 2018

En progression de 3 % en 2017, le marché des adjuvants affiche selon l’Association française des adjuvants (Afa), un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros. Et ce, malgré des utilisations de produits phytosanitaires en baisse. Pour l’Afa, « l’adjuvantation est plus que tendance. Elle permet de répondre aux baisses d’efficacité de certaines molécules ». En 2017, 88 % des adjuvants ont été utilisés en grandes cultures, soit une hausse de 12 % sur ce segment. Le marché sur cultures spécialisées (12 % des usages) a quant à lui connu une légère baisse, en raison d’une pression maladie faible. Autres chiffres à retenir : 70 % des adjuvants vendus sont des mouillants et des sulfates. Les 30 % restants sont des huiles. Principalement utilisés avec les herbicides (61 % des situations), les adjuvants le sont aussi avec les bouillies fongicides (21 %), insecticides (14 %) et avec les régulateurs de croissance (14 %). L’Afa compte sur la validation de certains usages au titre des Certificats d’économie de produits phytosanitaires (CEPP) en 2018 pour voir croitre encore ce segment de marché.