UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Les alternatives aux néonicotinoïdes seront connues dès l’automne

07 août 2017

La date est enfin connue. C’est à l’automne que les bilans de l'Anses portant sur les alternatives aux néonicotinoïdes seront dévoilés pour les céréales et la vigne. Et au tout début 2018 pour les autres cultures. À temps, donc, pour que le Gouvernement puisse autoriser des dérogations avant l'interdiction réglementaire d'utilisation de cette famille de substances, fixée au 1er septembre 2018. Ces dérogations sont possibles jusqu'au 1er juillet 2020, a rappelé Roger Genet, directeur général de l'Anses, lors de son audition par la Commission du développement durable de l'Assemblée nationale, le 26 juillet 2017. Comme le prévoit la loi pour la reconquête de la biodiversité, des dérogations à l'interdiction des néonicotinoïdes seront en effet possibles entre le 1er septembre 2018 et le 1er juillet 2020. Ces dérogations seront accordées par le Gouvernement sur la base d'un bilan établi par l'Anses qui doit comparer les bénéfices et les risques liés aux usages des spécialités contenant des néonicotinoïdes avec ceux liés aux usages de produits de substitution ou aux méthodes alternatives disponibles. 

Actualités UIPP