UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Les néonicotinoïdes seront bien interdits… sauf sous serre

11 mai 2018

Le 27 avril, les experts des États membres de l’Union européenne ont décidé de restreindre l’utilisation des néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxam) aux seuls usages sous serres permanentes. Cette nouvelle décision inquiète les sociétés phytosanitaires, à commencer par Bayer et Syngenta qui s’interrogent sur les conséquences de cette nouvelle interdiction : retour aux produits plus anciens et moins efficaces, coûts supplémentaires pour les agriculteurs, augmentation des applications foliaires, risque accru d'insectes nuisibles résistants… Les nouvelles mesures devraient être applicables d'ici à la fin de l'année, précise la Commission européenne. En France, les néonicotinoïdes seront interdits dès le 1er septembre 2018, mais la réglementation prévoit de possibles dérogations jusqu'au 1er juillet 2020. Quid alors de ces dérogations ? Les professionnels de la betterave sont également inquiets. « Avec cette interdiction, toutes les régions françaises risquent d'être touchées par la jaunisse virale, avec des pertes potentielles de rendement estimées à 12 % au niveau national, et pouvant aller jusqu'à 50 % dans certaines zones de climat océanique », déclare l'Aibs, l'Association interprofessionnelle de la betterave et du sucre.