UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Les outils numériques pour surveiller les bioagresseurs

19 mai 2020

Les outils digitaux sont de précieux alliés pour estimer de la présence de bioagresseurs dans les parcelles.  Le réseau Digiferme des instituts techniques agricoles travaillent sur ces technologies. Car la baisse du nombre de produits phytosanitaires disponibles astreint les agriculteurs à surveiller très fréquemment leurs champs pour appliquer les produits de manière optimale et éviter l’apparition des phénomènes de résistance. De plus, avec le changement climatique, les cycles d’observation se sont rallongés. Pour les ravageurs, les pièges connectés, les caméras de détection, sont des pistes prometteuses. Quant aux outils fondés sur l’imagerie, ils nécessitent des algorithmes puissants et ont encore besoin d’être renforcés. Sur le site de Saint-Hilaire-en-Woëvre (55), les ingénieurs du réseau travaillent au perfectionnement de plusieurs solutions, notamment sur le puceron responsable de la Jaunisse nanisante de l’orge (JNO) ou encore sur les ravageurs du maïs (héliothis, pyrale, ou sésamie). L’identification sonore de ravageurs et la reconnaissance par l’olfaction sont de leur côté approfondies par la recherche fondamentale. Ces solutions ont été présentées par Arvalis-Institut du végétal lors conférences virtuelles qui se sont déroulées du 27 au 30 avril.