UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Les pesticides, auscultés de près dans l’air

02 juillet 2018

Pendant un an, près de 80 substances actives vont être analysées dans l’air, sur une cinquantaine de sites : soit près de 1500 échantillons prélevés. Cette vaste campagne exploratoire, souhaitée par le gouvernement, est conduite dans le cadre du dispositif de phytopharmacovigilance mis en œuvre par l'Anses. « Notre volonté est de s’appuyer sur les données collectées pour améliorer la surveillance des résidus de pesticides présents dans l'air et réduire l'exposition à ces substances des populations agricoles, des riverains de zones agricoles et de toute la population », précise Nicolas Hulot dans un communiqué de presse du ministère chargé de l'Écologie. En retour sera définie une véritable stratégie de surveillance nationale. Les prélèvements vont s’effectuer en métropole mais aussi dans les départements et régions d’outre-mer, dans des sites urbains, péri-urbains et ruraux. Les substances ciblées sont des pesticides mais aussi certains biocides, médicaments vétérinaires et antiparasitaires à usage humain.