UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Rapport de Générations Futures sur l'exposition des français au Glyphosate : toujours plus loin dans l'absurdité "scientifique"

06 avril 2017

L’UIPP conteste la nouvelle « enquête » de Générations Futures, qui s’appuie sur une mécanique habituelle : la publication d’un rapport basé sur de seules détections de substances, et non sur une approche réglementaire ou toxicologique. 

La détection de traces infimes dans les urines ne signifie nullement un quelconque risque pour les populations.

En pointant du doigt la seule présence d’une molécule dans les urines, Générations Futures souhaite réaliser un « coup de communication » en vue d’une échéance politique, plutôt que de produire une étude scientifiquement viable pour faire avancer un débat équilibré. 

Cette fois-ci, Générations Futures va encore plus loin d’ans l’absurdité et la malhonnêteté « scientifique » :

-       en comparant des concentrations de métabolites dans les urines au seuil limite des molécules dans l’eau de boisson. 

-       en laissant croire que le taux urinaire en métabolite, basé sur un échantillon unique, reflète l’exposition chronique réelle d’une personne au glyphosate.

Le seul enseignement de cette « étude », c’est que le matériel analytique dont nous disposons aujourd’hui permet de détecter des taux de concentrations extrêmement faibles, dont les traces les plus infimes de phytos.

Si Générations Futures avait réellement voulu contribuer de manière scientifique à la réflexion citoyenne autour du glyphosate, il aurait fallu une enquête d’une toute autre envergure méthodologique.

L’UIPP rappelle que dans l’avis qu’il a adopté le 15 mars dernier, et sur la base de l’analyse de toutes les études scientifiques disponibles à ce jour, le comité indépendant d'évaluation des risques (RAC) de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a conclu que le glyphosate n’était pas cancérigène et ne devait donc pas être classé comme tel. 

L’encadrement européen des produits phytos est parmi les plus stricts au monde en termes de protection de la santé humaine et de l’environnement. Le glyphosate ne déroge pas à cette règle !

Communiqué en téléchargement. 

Actualités UIPP