UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Semences 3.0, pour s’adapter aussi aux restriction d’usage des produits phytosanitaires

30 mai 2017

La production de semences requiert des niveaux de qualité très élevés. Si l’usage de produits phytosanitaires permet d’atteindre cette exigence, la restriction de certaines molécules inquiète la filière. Le président de la Fnams(Fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences) l’a évoqué le 24 mai en conférence de presse, à l’occasion de la présentation du prochain congrès le 9 juin à Nîmes. Le thème de cette journée : « Semences 3.0 : innover pour s'adapter ». Filière à forte valeur ajoutée, la production de semences cherche à lever les contraintes techniques et réglementaires. Elle souhaite, dans le cadre de la loi de simplification promise par le nouveau gouvernement, pouvoir accéder plus aisément aux demandes d’extension d’usage pour les productions semencières. Les agriculteurs multiplicateurs de semences expérimentent également des solutions complémentaires, comme le biocontrôle, des travaux de désherbage à l'aide de robots, notamment pour les cultures sous abris. Ils travaillent avec l’Inra (institut de la recherche agronomique), au développement d’approches globales des systèmes de cultures, faisant largement appel à la gestion de données.

Réglementation et législation