UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Accompagnement des utilisateurs

La sécurité de la conception à l’utilisation du produit

Certains produits phytopharmaceutiques sont des produits chimiques. Comme les produits d’entretien, de bricolage ou les médicaments, si leur utilisation n’est pas conforme aux bonnes pratiques, ils peuvent présenter un risque.

Outre l’amélioration constante des produits, de leurs profils toxicologiques et de leurs emballages, l’UIPP et ses adhérents agissent au plus proche des utilisateurs, en les aidant au maximum à réduire leur exposition.

Nous travaillons sur les équipements de protection individuels destinés aux utilisateurs (EPI). « Les Équipements de Protection Individuelle sont conçus pour être une protection de dernier recours, destinés à éviter les incidents tels que les éclaboussures sur le devant du corps au moment du remplissage de la cuve ou tout contact accidentel avec les produits, par exemple au niveau des yeux.», déclare Isabelle Delpuech, responsable sécurité des applicateurs chez Syngenta. 

Bien connaître les produits est la meilleure façon de se protéger

Parce qu’une utilisation des produits phytopharmaceutiques en toute sécurité nécessite leur connaissance précise, l’UIPP propose un outil simple et efficace :

Phytodata® permet d’avoir un accès gratuit 24h/24 et 7j/7 aux informations concernant les produits et leur utilisation : le transport, le stockage, la redevance pour pollution diffuse (RPD) et les fiches de données de sécurité (FDS). Cette démarche de transparence initiée par l’UIPP permet notamment aux distributeurs agréés d’exercer pleinement leur rôle de conseil auprès de leurs clients agriculteurs. Ce système est une garantie supplémentaire de sécurité, de santé et de respect de l’environnement.

Pour aller plus loin dans l’accompagnement

Après avoir mis en place, pendant plus de 10 ans, l’école des bonnes pratiques (EBP), L’UIPP est maintenant investie dans le SUI (Safe Use Initiative) en collaboration avec l’ECPA. Ce programme a notamment permis la création de nouveaux vêtements de protection adaptés aux situations de travail en serre ou en verger dans certains pays aux climats les plus chauds. 

En France, L’UIPP anime ce dispositif depuis 2010 et initie un projet pilote auprès des viticulteurs de Gironde.  Ce projet a débouché sur la création de 2 guides de bonnes pratiques à destination des opérateurs. Il a également permis de créer un indicateur de sécurité pour chaque type de matériel utilisé dans le traitement des cultures.

Enfin, l’UIPP réalise régulièrement plusieurs documents à destination des opérateurs, afin de les épauler quotidiennement dans les respect des bonnes pratiques de traitement.

Informer les distributeurs et les agriculteurs sur les produits

En savoir plus