UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

La protection des cultures et son évolution

En réduisant les pertes dues aux maladies des cultures, moisissures, mauvaises herbes ou insectes ravageurs, la protection des plantes sécurise les récoltes des agriculteurs depuis l’Antiquité.

Qu’elle soit naturelle ou de synthèse, la lutte contre les ennemis des cultures s’inscrit aujourd’hui pleinement dans une démarche de raisonnement systématique : chacune de ces interventions est ajustée en fonction de la situation locale, et uniquement lorsque cela s’avère nécessaire.

Nos entreprises adhérentes proposent une palette d’outils de protection des plantes variés, ainsi que des solutions qui aident les professionnels à les utiliser. 

  • Les produits de synthèse
  • Les produits d’origine minérale ou naturelle, destinés notamment à l’agriculture biologique, tels que le cuivre ou le soufre à l’état naturel, l’huile essentielle de thym, etc.
  • Les produits  de biocontrôle : organismes vivants (coccinelles, larves, bactéries, etc.), médiateurs chimiques (phéromones, kairomones) ou autres substances d’origine biologique.

Un suivi des produits est opéré sur la durée après leur mise sur le marché. Et pour optimiser leur utilisation, les entreprises adhérentes proposent un accompagnement et des services de protection des cultures à la disposition des professionnels de l’agriculture, comme les Outils d’Aide à la Décision, qui permettent de déterminer les seuils d’intervention.

La protection des cultures au fil du temps

En savoir plus