UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Fongicides SDHI & principe de précaution

Fongicides SDHI : peut-on invoquer le principe de précaution et en contester ensuite le résultat ?

« Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veilleront, par application du principe de précaution, et dans leurs domaines d'attribution, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage. ».

Face à un doute potentiel, cette définition du principe de précaution, issue de la Charte de l’environnement, elle-même inscrite dans notre constitution, indique la nécessité d’évaluer le risque de façon la plus objective et dépassionnée possible. C’est pourquoi, en invoquant le principe de précaution à tout-va, le risque est grand de le dévoyer car il est trop souvent utilisé comme un principe d’interdiction ou de sanction.

Un groupe de scientifiques a lancé en 2018 une alerte sur le risque supposé des solutions SDHI pour l’Homme et l’environnement. Conformément au principe de précaution et à sa règle de proportionnalité, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a été mobilisée. Ses travaux ont débouché sur la publication d’un avis rassurant en janvier 2019, confirmé depuis à de multiples reprises. Des études plus poussées se poursuivent par ailleurs dans un esprit de responsabilité et d’indépendance.

Les premières conclusions des travaux de l’Anses n’étant pas satisfaisantes aux yeux de ce groupe de scientifiques, ces derniers poursuivent leurs actions de communication en réclamant l’application d’un principe d’interdiction Cette interprétation abusive fait peser une lourde menace sur le principe de précaution ! Nul ne peut invoquer le principe de précaution et en contester ensuite le résultat, comme dans le cas des fongicides SDHI !

  • Lettre ouverte sur le principe de précaution du 22.01.2020

    Consultez
  • Communiqué de presse sur le principe de précaution du 21.01.2020

    Consultez